Le Baal macabre de Christine Letailleur à La Colline

Christine Letailleur met en scène la célèbre pièce de Bertold Brecht au théâtre La Colline. Un spectacle aussi funèbre que fulgurant, incarné par le bouleversant Stanislas Nordey.  Jusqu’à sa mort, le dramaturge allemand Berthold Brecht n’a jamais cessé de réécrire Baal, donc il existe officiellement cinq versions. C’est la première, celle de 1919, la plus […]

Lire la suite Le Baal macabre de Christine Letailleur à La Colline

Minier, mine de rien

Derrière ses yeux clairs et son air décontracté se cache un maître de la peur. Rencontre avec Bernard Minier, écrivain de thriller qui entend bien renouveler le genre. « Allez-y, dégainez » lance Bernard Minier d’un air crâne. Une chemise en jean ouverte sur un t-shirt à message, une barbe de trois jours et un sourire franc, […]

Lire la suite Minier, mine de rien

Bernard Minier, le Musso du polar

Avec des millions d’exemplaires vendus à ce jour, Bernard Minier s’impose comme le roi du polar à la française. Rencontre avec un écrivain qui a fait de l’hémoglobine son fond de commerce. Chemise en jean, basket et nonchalance, Bernard Minier tient plus, à l’évidence, d’Henry, – l’ado diabolique qui tire les ficelles d’Une Putain d’Histoire […]

Lire la suite Bernard Minier, le Musso du polar

Le Street art en REHABilitation

6 étages, 100 artistes, plus de 12 000m² d’oeuvres conçues avec près de 3000 bombes de peinture. Ces chiffres donnent le tournis et portant, ce sont ceux de l’exposition Rehab2 qui s’est tenue durant 1 mois à la Cité universitaire de Paris devenue temporairement un lieu de pèlerinage du Street art. N’en déplaise à certains, […]

Lire la suite Le Street art en REHABilitation

Behind the walls

S’il ne fallait en retenir que deux, ce seraient les Beatles et les Pink Floyd. Les deux groupes les plus mythiques de l’histoire de la musique moderne. C’est au Victoria & Albert Museum, à Londres, que se dévoile l’exposition Pink Floyd, « Their mortal remains » (« leurs dépouilles mortelles »). Du « Floyd », il ne reste plus que quelques […]

Lire la suite Behind the walls

« Se voir en train de regarder » Olafur Eliasson au Musée d’Art Contemporain de Montréal

Lumière, eau et mouvement, trois ingrédients centraux de l’oeuvre d’Olafur Eliasson, trois éléments qu’il compose pour jouer avec notre rapport au temps et à l’espace. Pour sa première exposition individuelle au Canada, l’artiste danois et islandais nous offre une sélection laconique et révélatrice de son œuvre, perpétuellement intangible. L’occasion pour le Musée d’Art Contemporain de […]

Lire la suite « Se voir en train de regarder » Olafur Eliasson au Musée d’Art Contemporain de Montréal

Un éternel soleil

Dans Eternal Sunshine of the Spotless mind, l’insaisissable Michel Gondry conjugue rêve et réalité en inventant Lacuna, un procédé pour effacer quelqu’un de sa mémoire. « Laissez- moi ce souvenir, juste celui-là ! » Les images tourbillonnent, se mêlent les unes aux autres, puis s’effacent. « Clémentine, Clémentine ! »  Joël court, effaré, et cherche […]

Lire la suite Un éternel soleil

Molly Nilsson : Dahlia noire

 “What I feel inside / Although i´m older now There´s still an emptiness / That´s never letting go somehow. “ Molly Nilsson, 1995   Tout en rêveries contemplatives et en percussions évaporées, l’ovni Molly Nilsson poursuit ses explorations musicales avec « Imagination », un sixième album fidèle à son univers rétro-futuriste. Rencontre avec une étrange créature, tout […]

Lire la suite Molly Nilsson : Dahlia noire

Chapter One : He adored New York City

L’Île de Manhattan a-t-elle changé dans les presque quarante années qui nous séparent aujourd’hui de la sortie du film de Woody Allen ? Un simple coup d’œil à sa skyline nous indique que oui. Pourtant, son identité visuelle au grand écran est toujours aussi présente. Si le réalisateur new-yorkais a délaissé sa ville depuis plusieurs […]

Lire la suite Chapter One : He adored New York City

Stup Virus, quatrième dose de vaccin

  « Stupeflip Stupeflip c’est l’truc stupéfiant / Beaucoup d’travail comme pour un album d’Astérix » chantait King Ju en 2002. Depuis, Stupeflip a fait son petit bout de chemin. Insidieusement, en germe, le groupe mené par King Ju s’est érigé en membre du patrimoine hexagonal. Distillant petit à petit sa parole céleste et salvatrice, dans un […]

Lire la suite Stup Virus, quatrième dose de vaccin