Négation de la culture ouvrière & autres représentations

 

Chloé Dubois

Délaissés du monde culturel, les ouvriers demeurent sous-représentés dans un système médiatique omnipotent, où la diversité est aussi rare que conforme aux préjugés véhiculés par notre société. Avec son dernier film, «La fille du patron», Olivier Lousteau rompt très justement avec cette insidieuse habitude, visant à éclipser une partie de la population française de nos écrans. En centrant son scénario sur le quotidien des salariés d’une usine en difficulté, il offre la possibilité au spectateur de s’interroger sur ce qui est ordinairement donné à voir : l’image d’un être marginalisé, sans profondeur – lorsqu’il n’est pas assimilé à la violence.

Longtemps source d’inspiration dans la littérature et le cinéma, le monde ouvrier se retrouve aujourd’hui abandonné au profit des classes supérieures. Pourtant, les personnages issus du prolétariat étaient alors érigés en héros, porteurs d’idéaux et de valeurs sociales.

Présentée comme la classe dont il faut s’extraire pour tendre à la réussite et à l’épanouissement, la classe ouvrière se retrouve noyée par l’envergure et la ténacité des préjugés véhiculés par les médias. Constamment réduit à sa position de dominé, le rôle de l’ouvrier ou de l’employé va très rarement au-delà de l’image qui lui est prêtée – entaché d’un misérabilisme révoltant. Mais comment envisager une représentation crédible lorsque la connaissance du monde ouvrier se base sur des faits de violences et autres chemises arrachées ?

Dans un tel contexte politique et social, l’expression d’une réflexion artistique, culturelle et militante manque cruellement au débat, notamment pour espérer la possibilité d’une future cohésion sociale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s