INCROYABLE : Vous ne devinerez jamais qui est la nouvelle star du web

Avec plus de 100.000 abonnés sur YouTube, l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux n’est pas passée inaperçue. Tel un caméléon, le candidat « éternel énervé » de 2012 s’est mué en une bête de communication digitale. Avec des titres et des sujets accrocheurs, le candidat à l’élection présidentielle de 2017 compte mobiliser largement les internautes.

Prenant exemple sur Trump, que l’on présente comme le premier candidat élu grâce aux trolls de 4Chan, Mélenchon compte bien s’attirer les voies de l’électorat dépolitisé et accro à Internet. Il n’hésite plus à partager les vidéos de JeuxVidéo.com, célèbre pour ses topics borderline. Une vidéo fait d’ailleurs état d’un sondage de JVC créditant Mélenchon de… 65% d’intentions de vote contre Marine Le Pen. De quoi raviver la flamme au sein des partisans du candidat d’extrême-gauche.

En mars 2016, il avait déjà partagé sur Facebook une vidéo de soutien que ne renierait pas Malaise TV. On vous laisse découvrir…

Après avoir tapé la discute avec Ganesh2, qui lui avait consacré un manga, « JLM » continue son ascension 2.0 et se fait retweeter par Cyprien himself.  « Mes équipes m’ont dit que c’était le pape de YouTube » constate-t-il non sans fierté dans une FAQ.
jlm

Lui qui n’aimait pas les médias, le voici à la tête d’un gigantesque réseau de communication. Ce qui ne l’empêche pas de faire la tournée des plateaux TV. « JLM » a beaucoup appris de la victoire de Trump aux Etats-Unis, et en a déduit qu’une omniprésence médiatique pouvait avoir des retombées positives dans les urnes. C’est ce que le psychologue Robert Zajonc a théorisé sous le nom d’effet de simple exposition.

Anti-système jusqu’au bout des ongles, Jean-Luc Mélenchon n’hésite donc pas à utiliser les armes du Capital (communication 2.0 et effets psychologiques). Pour gagner des sympathisants, ou des « sympartisans » pourrait-on dire (mélange de « sympathisant » et de « partisan »).

En 5 ans, Mélenchon est passé d’une image de candidat ringard et colérique à une image de candidat ultra-connecté et trendy. Cela suffira-t-il pour convaincre les électeurs en avril prochain ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s