VALD : et si ce troll génial était le rappeur de sa génération ?

Rappeur ou Troll ? La question taraude les mélomanes lorsque résonne le nom de VALD. Quatre lettres, deux mixtapes, des millions de vues accumulées au fil des réseaux sociaux, ce rappeur francilien enchaîne les buzzs depuis deux ans déjà. Valentin le Du de son vrai nom détonne au sein du « rap game » à initiales (NTM, IAM). Son concept : détourner l’image du rappeur à l’ego démesuré (l’egotrip) en exploitant les codes des internets. La meilleure façon de s’imposer auprès du public…et de l’industrie. Fin octobre, il lâche un nouveau hit : Eurotrap. Dépassant les trois millions de vues, son clip fait office d’oeuvre non identifiée face aux sons des rappeurs français les plus écoutés en 2016 : PNL et Jul.

Le clip de Eurotrap a été intégralement réalisé sur fond vert. Une technique qui permet aux graphistes en herbe de donner libre cours à leurs fantaisies les plus absurdes. Après deux EP aux titres-hashtagNQNT (Ni Queue Ni Tête) et NQNT 2, Vald s’attaque au logiciel Photoshop, et invite directement sa fanbase, comme l’indiquent les descriptions ajustées à sa vidéo, à remplir le décor monochrome qu’il investit en cabotinant :

« Télécharge le clip sur le lien suivant et fais ta propre version: http://po.st/ValdEurotrap Suis Vald sur ses réseaux sociaux:

https://www.facebook.com/VALDNQNT
https://twitter.com/vald_ld
https://www.instagram.com/valdsullyvan/ « 

Cette relation de proximité avec les internautes évoque les méthodes du rappeur marseillais Jul. En novembre dernier, l’auteur de Dans ma parano laissait directement ses abonnés Facebook décider du visuel de son nouvel album, L’Ovni, à paraître en décembre prochain. Une façon de contrer la vague abondante de moqueries qui avait fait suite à la mise en ligne de la pochette initiale sur Twitter.

La différence ? VALD incite ouvertement aux parodies et en fait la raison d’être de son morceau. Au vu des (9 000 !) commentaires Youtube, avouons que le pari est réussi.

Afin d’assurer la promotion de son projet, le rappeur met en ligne le 2 novembre son autoproclamé « premier vidéopodcast ». En utilisant l’application Facebook Live afin de recycler les critiques qu’il reçoit de la part des spectateurs sur Twitter et Facebook, l’artiste tourne en dérision la vogue des podcasters, soit la plus jeune partie de son audience. Résultat ? Plus de 690 000 vues et 4 000 partages. Le secret de la méthode Vald, ou comment fédérer les natifs du digital par l’autodérision…..et sacrifier le rap classique aux moyens de communication de son temps, quitte à innover – en inventant par exemple  la Selfinterview (l’interview-selfie).

Mais VALD n’en est pas à son coup d’essai. En 2010, son Bonjour totalise dix millions de vues. L’entêtant refrain – « il a pas dit bonjour, du coup il s’est fait niquer sa mère » – fait son petit bonhomme de chemin sur le web communautaire et alimente les indénombrables threads très second degré du forum 15-18 et 18-25 de jeuxvideo.com (l’un des espaces de discussion les plus fréquentés de France). Conscient de l’impact universel des plateformes qu’il investit, Vald intègre au clip mis en ligne en juin 2014 des sous-titres français et anglais, mais également allemands, mandarins, sans oublier…la langue des signes. Son tour de force reste cependant Selfie, romance trash déclinée en trois clips : la version romantique (à voir sur Youtube) l’érotique (postée sur son compte Vevo) et la pornographique. Cette dernière ne peut se voir que sur PornHub…et elle le fut massivement, à raison de plus de trois million de vues cumulées. Ou comment résumer sa génération connectée en trois sites…

Mois après mois, ses gimmicks ironiques débordent du jargon rap et intègrent la webosphère. Depuis le succès de Bonjour, les critiques de ses albums désertent les blogs et s’apparentent davantage au site Giphy.com.

Ce fan d’Eminem est devenu un méme, soit une image virale utilisée entre initiés afin d’exprimer un sentiment, une émotion, réaction comique aux situations banales.

Les internautes en usent généreusement, même – et surtout – pour évoquer les sujets les plus sensibles. Comme la victoire du candidat républicain Donald Trump – objet de culte sur le forum 4chan – au jour du 9 novembre.

…ou cette empoignade entre l’essayiste Alain Soral, fondateur de l’association Egalité et réconciliation, et le chroniqueur ultranationaliste Daniel Conversano, dans l’émission Niveau Zero, présentée par l’humoriste Dieudonné. LE clash du 8 décembre.

A l’heure des (déjà) trop sérieux Casseur Flowteurs. VALD fait un pied de nez au mythe du « rap conscient ». Il privilégie « ce fameux second degré toujours refusé à cette musique mal aimée des médias qu’est le rap français. »(Olivier Cachin). Quitte à verser dans le complotisme, redevenu hype à l’heure de Nouvel Ordre Mondial. En interview (chez Frédéric Taddei ) et sur son mur Facebook (au gré de montages visuels) il partage sa passion pour le secret des pyramides et les Reptiliens. Ce qui n’a pas manqué d’inspirer un fan youtubeur, auteur d’un Eurotrap…version Illuminati. Le LOL n’a pas de limites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s