Pour une réhabilitation du pull moche en 2017

2016 touche bientôt à sa fin et, on ne va pas se mentir, ça a été une bonne grosse année de merde. Entre les guerres interminables, la Méditerranée en passe de devenir la mer où l’on pêche plus de cadavres que de poissons et l’élection d’un serial-tweeter à méchasse à la Maison Blanche, j’ai légèrement perdu foi en l’humanité. Je vous aurais bien dit « essayons de trouver un peu de réconfort dans la culture et les joyeux divertissements » mais la véritable hécatombe qui sévit depuis le début de l’année chez les artistes (attention, 2016 c’est pas fini) et l’omniprésence de « Baba » dans le tube cathodique ne sont pas des plus réjouissantes.

xanax

Bref, on nous avait vendu 2016 comme « l’année de la baise » mais visiblement il y a eu un petit problème sur la marchandise. Alors à défaut d’obtenir un quelconque remboursement ou retour sur investissement à la fois physique et psychique, j’ai décidé d’employer les quelques jours qui me séparent de la nouvelle année à la défense d’une cause personnelle qui m’est chère: la réhabilitation du pull moche. Du pull de Noël bien kitschouille à la star du dressing de maman dans les 1980’s, petit florilège des raisons pour lesquelles 2017 sera l’année du retour du « ugly sweater ».

1. C’est pas cher et écolo

Autant se le dire tout de suite les vrais-faux pulls moches vendus sur Asos et consorts, c’est de l’arnaque. Le vrai pull moche se trouve en friperie, et pour moins de 10€. De quoi ravir les adeptes de la décroissance et tenir son banquier éloigné.

pull-noel

2. C’est la grande tendance du « hygge »

Le hygge (à prononcer « hu-gueu »), c’est la recette du bonheur made in Danemark dont tout le monde parle. Alors on va se calmer tout de suite, les danois n’ont pas inventé le fil à couper le beurre. Profiter de l’instant présent avec ses potes autour du feu avec un chocolat chaud n’a rien de révolutionnaire (et ça marche aussi avec une Goudale de Noël), mais cela reste l’excuse parfaite pour ressortir un gros pull bien moche ultra cosy.

3. C’est le retour de Twin Peaks

« See you in 25 years » avait déclaré Laura Palmer à Dale Cooper. Preuve en est que David Lynch tient ses promesses puisque 2017 est l’année du grand retour de notre Special Agent préféré et de… Lucy – la secrétaire la plus cool du monde – et de ses pulls au goût parfois douteux.

twin-peaks

4. C’est bientôt Noël

Qui aurait besoin d’une meilleure excuse, sérieusement ? Noël est LA saison par excellence du pull moche totalement assumé. Grelots, empiècements en relief, imprimés WTF… ON OSE TOUT, peu importe son âge ou sa profession. Le pull de Noël rapproche, fédère, la preuve en image.

decouvrez-kate-will-harry-et-la-reine-en-pull-de-noel
© Madame Tussauds / Instagram

 

5. C’est un acte de résistance

Le pull moche des années 1980 a rapidement été dressé comme étendard du hipster et autres bobos, qui s’attirent souvent les foudres de l’opinion publique. Mais comme dirait la talentueuse Solange Te Parle, « Je suis bobo et je vous emmerde ».  Il est grand temps de mettre un terme au bobo bashing ambiant en assumant pleinement son amour pour le réseau Biocoop et le cinéma de Xavier Dolan qui offre, parfois, des orgies de mailles aussi farfelues que jouissives. 2017 sera l’année du pull moche ou ne sera pas.

Inès Boittiaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s