Les pires albums de 2016

2016 a été une triste année pour la musique. Avec la mort de David Bowie, de Prince ou encore Leonard Cohen, cela prend l’allure d’une hécatombe (et l’année n’est pas finie !). De petits jeunots en profitent donc pour faire n’importe quoi, à grands renforts d’auto-tune et d’instrumentaux vaseux. Les anciens ne sont pas non plus en reste et sont nombreux à faire leur come-back dans les bacs, des fois qu’ils meurent en 2017. Petit tour de piste des albums qu’on aurait aimé ne jamais entendre.

PNL – Dans la Légende

Sexion d’assault ont trouvé leur relève avec ce duo adepte du phrasé vulgaire et politiquement incorrect. Leurs punchlines ont trouvé un vrai fanclub. Ce n’est pourtant pas de la littérature.

Renaud – Renaud

Depuis un petit bout de temps déjà, Renaud est devenu une caricature. Mais là il touche un sommet avec « J’ai embrassé un flic », morceau dans lequel il renie piteusement son passé d’anarchiste, dont il n’a plus que le blouson en cuir.

Description de cette image, également commentée ci-après

Autre sommet avec « Toujours debout », qui donne plutôt envie de lui dire d’aller se coucher…

Maître Gims – À contrecoeur

Pas de doute, il est passé maître dans l’art de la nullité qui se vend bien. La bonne nouvelle, c’est qu’il a promis d’arrêter sa carrière suite à l’élection Donald Trump.

Esperons qu’il tienne promesse.

Jul – Emotions

Décidément le rap français n’est plus ce qu’il était. Jul est le nouveau rappeur qui se vend bien, malgré la pauvreté de sa musique qui consacre le règne de l’auto-tune. Souvent taxé d’analphabète, il laisse des fautes d’orthographe se glisser jusque dans les titres de ses morceaux. Preuve du faible niveau de ses textes, ils sont souvent relayés par Nabilla sur Twitter.

Kendji Girac – Kendji

Le gagnant de la saison 3 de The Voice démontre que les shows musicaux télévisés ont des goûts douteux. Kendji Girac est sans doute plus remarquable pour sa beauté que son talent musical.

Description de cette image, également commentée ci-après

Tous ses morceaux se ressemblent au point qu’on peine a distinguer les 13 titres de son album.

Céline Dion – Encore Un Soir

La reine de la chanson kitch est de retour au plus grand malheur de nos cages à miel. Elle a sorti un album pour rendre hommage à René, son défunt mari, disparu en début d’année.

Intitulé Encore un soir, on serait de tenté d’y voir le symbole d’un crépuscule musical, annonçant un avenir sombre pour le sixième art. Il a d’ailleurs déclenché une avalanche de critiques négatives.

Mike Posner – At Night, Alone

Le jeune homme propose une pop acoustique mièvre, qui prête franchement à rire. Comme si la musique ne suffisait pas, le clip qui accompagne son morceau « I took a pill in ibiza » est d’un ridicule a tout épreuve. Il y reprend à sa manière les images associées au titre Subterranean Homesick Blues de Bob Dylan, et le résultat est franchement raté.

Ce morceau lui a d’ailleurs valu une place de choix dans le classement des 10 pireschansons de 2016 de Time Magazine.

Simon Le Goff

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s