ATTENTION [SPOILERS]: 5 Raisons De Voir Sausage Party Sans Vos Enfants

Dans le monde du cinéma Hollywoodien d’aujourd’hui, nous avons vu que presque tout est possible. Sorti en salles le 30 novembre, Sausage Party montre que le dessin animé n’est pas que pour les enfants. Vous êtes surpris ? Rien que le nom devrait vous tuyauter. En anglais, il s’agit d’événements, ayant lieu typiquement le soir, où se retrouvent plus d’hommes que de femmes (voire que des hommes). Les allusions sexuelles en font partie intégrante. Donc vous l’aurez compris. Ce n’est pas un film de famille.

Certains n’ont pas l’air d’être au courant de ces subtilités, tels que le site Info Chrétienne et La Manif Pour Tous, ces derniers ayant récemment condamné le film pour une scène de partouze culinaire (entre des aliments animés) beaucoup trop salace pour ces groupes conservateurs. Seth Rogen, l’un des scénaristes et le comédien qui prête sa voix au rôle principal en rigole :

Le prologue du film montre que les aliments sont vivants. Ils rêvent d’être enlevés de leurs rayons au supermarché pour ensuite aller au “Grand Au-Delà » et vivre au paradis avec les êtres humains qu’ils considèrent comme des dieux. Le scénario se focalise sur Frank (voix de Seth Rogen), une saucisse en forme d’un hot dog, qui attend avec impatience le jour où son paquet de saucisses sera pris avec celui de sa copine Brenda (voix de Kristen Wiig), un pain à hot dog du genre féminin. À ce moment-là, ils franchiront les portes du supermarché où il pourront enfin “consommer” leur relation. Au final, il découvre la réalité tout seul et ce n’est pas du tout la party qu’il avait envisagé.

Voici donc les 5 raisons délicieuses (ou pas) de regarder ce film sans vos enfants (Après tout, il est interdit aux moins de 12 ans) :

y0azcrzbulrbgGrossièreté :

126, ou le nombre de fois que le gros mot anglais fuck et ses dérivés sont employés par les personnages. Bon, ce n’est pas le nôtre mais ce n’est pas non plus le mot que vous devriez apprendre à vos enfants pour répéter à leur prof d’anglais. Selon le site américain Kids In Mind, il y a également 35 références sexuelles, 40 termes scatologiques, 23 exclamations religieuses, 18 termes anatomiques et plein d’insultes pour alimenter le vocabulaire de vos enfants les plus innocents. A bon entendeur !

sausage-partyDrogues :

Nous n’allons pas appeler un dealer de sels de bain sitôt mais dans le film, cette drogue hallucinatoire dangereuse est prise par un homme qui la prépare à partir d’une poudre blanche qu’il fait bouillir dans une cuillère. Ensuite, il prend une seringue pour l’injecter dans son sang. À son réveil, il a la capacité de comprendre et communiquer avec les aliments dont notamment Frank, qui s’est retrouvé chez lui. Il y a également une scène où plusieurs aliments fument de l’herbe dans un kazoo (de quoi inspirer vos enfants à mettre des substances inconnues dans leurs jouets).

Sexe :

Certes, il ne faut pas s’attendre de voir des seins nus, des fesses ou des vrais corps humains en train de passer à l’acte. Cependant, vous verrez un tas d’actes sexuels mis en scène par les personnages dont cette fameuse orgie alimentaire qui met ensemble Frank, Brenda, Kareem Abdul Lavash (un pain lavash musulman et homosexuel, incarné par Cyril Hanouna en anglais d’ailleurs) et Teresa del Taco (un taco mexicain du genre féminin et lesbienne, incarné par Salma Hayek). Voici une vidéo de la scène entière:

Il y a des dialogues plus que suggestives tout au long du film. Pourtant, il semble assez ridicule de crier “Sacrilège!” quand il s’agit des aliments animés. Mais vous feriez quand même mieux de laisser l’éducation sexuelle de vos enfants à la charge de l’école.

sausage

Violence:

Vers la fin du film, quand les aliments apprennent la vérité sur leurs destins cruels, ils se vengent des humains. Dans une scène apocalyptique avec des têtes humaines coupées, d’autres personnes en train de se faire tabasser par des aliments divers ou de s’évanouir après avoir été piqués par des cure-dents trempés dans une drogue liquide. Il y a également des scènes où les humains sont en train de déchiqueter les aliments pour les consommer (ce n’est pas choquant pour autant mais peut-être ça ne vous aiderait pas à persuader vos enfants de bien manger leurs légumes).

laugh

Humour :

Bah oui, c’est un film d’animation, d’aventure et surtout une comédie. Pour les parents qui n’ont pas compris la blague dès le titre et qui se plaignent après avoir amené leurs enfants au cinéma, hé bien, soyons honnêtes. Ce sont eux qui ont fait une boulette.

Ce qu’il faut surtout retenir avant d’aller voir ce film (si nous ne l’avons pas trop spoilé pour vous), c’est de se rappeler que ce n’est qu’un dessin animé et qu’il ne faut pas le prendre à coeur. C’est fait pour rire, que vous soyez d’accord ou pas avec les commentaires sociaux ou les contradictions tissées dans le scénario. Ce n’est pas pire que les émissions de trash diffusées à la télé ou les trucs que vous regardez sur YouPorn en cachette. Et après le film, nous n’avons qu’un seul conseil : Allez récupérer vos enfants et mangez des saucisses pour avoir l’esprit tranquille. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s