PhotoMath, progrès ou triche?

Photomath-2.0-camera-logo.jpg

 

La calculatrice était déjà une innovation d’une aide précieuse pour les étudiants comme les grands scientifiques. Mais Pascal en 1645 devait être loin d’imaginer le successeur à sa première machine à calculer, la fameuse pascaline. Des développeurs croates ont ainsi mis au point en 2014 une application, PhotoMath, qui résout toute équation prise en photo. Développée à partir de la technologie MicroBlink, qui permet la reconnaissance virtuelle, elle donne un résultat mais surtout la démonstration pour y parvenir, étape par étape. De quoi réconcilier aux maths les plus allergiques aux chiffres.

Incontestable avancée numérique, elle n’est pourtant pas au goût de tout le monde car elle rendrait la tâche bien trop facile aux étudiants, empêchant ainsi l’apprentissage. Si les parents à la masse face aux devoirs de leurs enfants sont ravis de l’aide qui leur est apporté pour la correction des devoirs, ils ne peuvent pas empêcher leur progéniture d’utiliser l’application à la place de leurs neurones. Devant cette controverse, les créateurs se sont défendus sur le site TechCrunch d’empêcher les étudiants de réfléchir.

Une récente mise à jour permettrait dores et déjà une reconnaissance manuscrite des équations. Il est aussi question de futures améliorations qui servirait aussi à résoudre les problèmes à partir de la photo d’un énoncé incluant donc la reconnaissance des mots. Face à tant de progrès, certains se demandent : à quand une application qui résoudrait les problèmes de coeur?

Publicités

Filmer, photographier et voyager…à 360° !

Cocorico ! En janvier dernier, au CES de Las Vegas, la startup lilloise Giroptic a fait fureur en présentant le premier modèle de caméra 360°. Elle espère révolutionner le marché mondial de l’action-cam.

Après deux années de recherches soutenues par le financement participatif, la startup lilloise Giroptic, créée en 2008, fait trembler le monde des caméras extrêmes. Au CES de Las Vegas, en janvier 2016, la jeune pousse a présenté le premier modèle de caméra au monde qui prend des photos et vidéos en haute définition, à 360° (le champ visuel de la libellule ! ).

Immédiatement, les images et vidéos peuvent être diffusées sur Youtube, ou vues en live. La caméra qui semble venue tout droit d’un film de science-fiction, intègre trois objectifs. Chacun détient un angle de vue de 185° et fusionne les trois images pour n’en former qu’une seule, à 360°.

A l’origine, l’innovation a été conçue pour faciliter les prises de vues panoramiques pour les agents immobiliersAujourd’hui, Giroptic séduit le grand public. Les utilisateurs peuvent créer de véritables scènes d’immersion que l’on peut regarder sous n’importe quel angle. De quoi garder de précieux souvenirs. On imagine déjà tout le potentiel des vidéos de la caméra si utilisées avec un casque de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift ou le Google Car Board. Une révolution pourrait en tout cas voir le jour dans les médias. Ainsi, le 10 janvier, le JT de TF1 a diffusé le premier reportage réalisé grâce à la caméra 360 de la société…

 

Adrien Ehlinger